Créer une chambre saine et conviviale

La chambre est une véritable pièce de vie. Pour son confort et sa sécurité,  il ne faut pas négliger son entretien. Afin de garantir un sommeil réparateur, la chambre se doit non seulement d’être bien aménagée et bien décorée, mais aussi saine et propre. Pour cela, quelques gestes doivent être adoptés régulièrement dans cette pièce. Découvrez dans cet article les différents points à prendre en compte dans une chambre à coucher.

Des gestes pour une chambre saine

Chaque matin, il faut renouveler l’air dans votre chambre en ouvrant grand les fenêtres pendant 5 à 15 minutes environ. Ce geste permet également de limiter l’humidité dans la pièce. A faire tout au long de l’année. Même si aujourd’hui les chambres sont réparties en plusieurs coins, elles sont surtout un lieu dédié au sommeil. Vu que notre corps transpire beaucoup la nuit, il est donc recommandé de changer et de laver souvent le linge de lit qui recouvre le matelas. L’utilisation d’une housse de matelas anti acarien de qualité est vivement recommandée. En plus de conserver l’état de votre literie, un modèle intégral permet de recouvrir le dessus et le dessous du matelas. Cela empêche la poussière, les microbes et les taches de s’incruster directement au matelas, et d’éviter que les allergènes d’acariens ne viennent au contact du dormeur. Tout comme le linge de lit, n’oubliez pas non plus de changer régulièrement vos rideaux ou du moins les aspirer afin d’empêcher la création de moutons de poussière. A tout cela s’ajoute le nettoyage de la chambre pour se débarrasser des poussières, responsables de la prolifération des acariens. Ces derniers qui sont des petites bêtes provoquant des allergies chez les personnes sensibles.

Entretenir le sol et les murs pour l’hygiène de votre chambre

Limitez autant que possible les saletés dans la chambre. Puisque les bébés sont très sensibles aux allergènes des acariens, évitez ainsi le séjour des animaux domestiques dans leur chambre. L’introduction d’une plante verte est aussi à proscrire vu qu’elles ont la capacité d’élever le niveau de l’humidité de l’environnement. De par les petits gestes à adopter cités ci-avant, il faut aussi penser à l’entretien de votre sol et de vos murs. Pour un sol en parquet, il suffit de passer le balai régulièrement pour se débarrasser des poussières. Si vous avez choisi un revêtement de sol du genre carrelage ou linoléum, l’utilisation d’une serpillère et d’un produit nettoyant pour sol dilué fera l’affaire. Pour un nettoyage sécurisé et efficace, rincez bien le sol pour enlever tout résidu chimique. Etant un vrai nid à poussière, le nettoyage d’une moquette doit se faire avec un aspirateur. La pulvérisation d’un produit anti-acariens sur ce type de revêtement est aussi envisageable. Pour les murs, choisissez des revêtements sans solvant pour éviter de polluer l’atmosphère de la pièce. Préférez également des revêtements lessivables afin de faciliter son entretien. Pour une chambre conviviale, trouvez des rangements utiles et malins. Optez pour un mobilier à hauteur au risque de surcharger la pièce.

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *